Online shop Support us

Publication

Sorry, this content on website is only available in French. Contact us for further information

Publié le mardi 02 novembre 2021

Œuvre de novembre

Sous nos yeux, une photographie « classique » de paysage s’expose. Les codes du genre sont respectés : un format « paysage », une perspective atmosphérique avec son dégradé de brun-vert-bleu qui souligne la profondeur de champ, un point de fuite accentué par une route serpentine et une vallée qui, esthétiquement, justifie le coup d’œil. L’auteur connait son propos et le maitrise. Le spectateur, lui, observe. Il découvre alors quelques petits détails qui ont toute leur importance : un panneau d’interdiction de passage, des fils barbelés, une jeep qui patrouille sur la route.


Dans un territoire israélien où le conflit est présent depuis des décennies, Avi Holtzman choisit de montrer de discrets indices qui font écho à un aspect terrible de la guerre : la banalité. En effet, les éléments humains dans le paysage témoignent tous de la tangibilité du conflit. Ils sont pourtant presque entièrement dissimulés dans le décor.
Dans la série The War Trilogy, pensée en trois chapitres, Avi Holtzman montre à quel point la guerre a pris possession des paysages par la présence des armes, des installations militaires ou par la multiplication des frontières. De plus, il photographie des territoires qui lui sont familiers, notamment la région de son enfance qui s’est petit à petit modelée à l’aune des hostilités.


Son témoignage photographique s’attarde donc sur les traces laissées par le conflit dans le territoire israélien plutôt que sur la violence ou le désœuvrement humain qu’il laisse dans son sillage. Les trois chapitres de la série questionnent les différents stigmates de la guerre qui façonnent l’Israël. Nous sommes confrontés à ces paysages, obligés de nous interroger sur la réalité funeste de la guerre et sur son implication dans le quotidien des gens. Avi Holtzman, ayant vécu cette existence, réussit à la transmettre par l’image.


Beauté et amertume dialoguent dans ce travail qui, même s’il date de plus de vingt ans, est toujours d’actualité.

Partager sur
photo article

Avi Holtzman, De la série Frontier., deuxième chapitre de The War Trilogy: Minefield and Mobile Frontier Patrol, Israël, 1992, C-print. Coll. Musée de la Photographie, MPC 97/20. © Avi Holtzman.